Chapelle vue mer

La designer et illustratrice Jeanne Guyon a toujours entendu parler de La Chapelle de la Transfiguration à Toulon, imaginée par son grand-père Jean-Gérard Mattio. Si elle a étudié les particularités de cet édifice érigé en 1968 et aujourd’hui classé Patrimoine du XXème siècle, elle ne l’avait jamais visité.

« J’entrais pour la première fois dans La Chapelle imaginée par mon grand-père et j’étais très intriguée par le fait qu’un blockhaus se situait sous nos pieds! »

L’architecte avait pour consigne d’ériger une chapelle sur un blockhaus, de l’enjamber, sans établir aucun point de contact avec ce dernier. Jean-Gérard Mattio s’est inspiré des recherches de Le Corbusier, tant pour le plan de l’édifice que pour sa décoration et son aménagement. Réalisée en béton brut, la chapelle présente de subtiles variations de matières, passant d’un aspect lisse à un fini très granuleux. Jeanne commente la visite « Le béton est brut, certes, mais les formes sont douces, les proportions justes et on dirait que les matières et la lumière jouent ensemble ». Orientée sud, face à la mer, la Chapelle est baignée de lumière. Jeanne s’y sent bien, « protégée et en paix, comme à la maison ». Assise sur un banc, elle regarde le spectacle du grand large se dérouler.

Photos et textes © Marie Minair

Jean-Gérard Mattio (1927-1995) était peintre et décorateur toulonnais. En 1968, il trace les plans de la Chapelle de la Transfiguration. Dans le même temps, l’architecte Alfred Henry lui confie l’aménagement et la décoration de la Caisse d’Épargne : il imaginera une fresque en céramique, des sculptures métalliques, un panneau de bois avec une porte cachée. Il sera également en charge de la fresque murale en céramique à l’extérieur du Stade Nautique du Port Marchand. Ces édifices sont tous labellisés Patrimoine du XXème siècle. 

En savoir plus
182, rue Francis Garnier – 83 000 Toulon – 04 94 89 55 45
Site du Ministère de la Culture