Sophie Colombo

J’ai rencontré Sophie lors d’un shooting pour Seagale, la marque pour homme qu’elle a créée avec ses deux potes de lycée Matthieu et Bertrand. C’est une jeune fille lumineuse, bien dans sa paire de Nike qui me raconte son parcours.

Sophie ColomboA l’âge de 16 ans, alors que ses profs lui conseillaient d’intégrer une école de commerce, Sophie s’est essayée au dessin, à la photographie et participait à des ateliers de couture pendant la pause déjeuner. Le bac en poche, elle suit son instinct et quitte Toulon pour Lyon où elle étudie aux Beaux-Arts. Elle intègre ensuite la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève et se spécialise dans la Haute Couture, avant de tracer vers Paris où elle travaille pour Mugler et Givenchy.

Et puis un soir de décembre 2013, Matthieu et Bertrand qui ont embrassé de brillantes carrières à Londres et Shanghai font appel à elle : ils ont pour projet de monter leur boîte… à Toulon. Qui ne s’est pas réveillé un matin avec le sentiment que le costume que l’on porte est trop grand ? Avec une petite boule dans le ventre qui essaie de nous dire quelque chose ? Et bien eux ont écouté cette voix, ont bazardé leur 3 pièces et ont pris un aller simple pour le sud. Et c’est au bord de la Méditerranée, que naît la marque Seagale (prononcé « cigale ») en référence à ce petit insecte qui chante à tue-tête pour te rappeler que l’été est bien là.

Sophie Colombo - SeagaleSophie est chargée de concevoir un maillot de bain 2 en 1, alliant confort et élégance, le tout dans des matières ultra techniques compatibles avec la pratique sportive. De sa formation dans la Haute Couture la jeune designer garde le goût des choses bien faites, des belles matières et un sens du détail poussé à l’extrême. Elle avoue ne faire « aucune concession sur la qualité » même si cela implique de passer des mois à travailler sur une pièce. C’est avec passion qu’elle me parle de son expérience, de sa rencontre avec les « femmes en or » en Tunisie avec qui elle a passé de longs moments à échanger sur le développement des produits. Elle a trouvé dans cet atelier des personnes comme elles, jusqu’au-boutistes, qui passent près de 2h30 pour assembler un short.

Nous en sommes à notre deuxième part de gâteau, dont un « peut-être périmé » qu’elle nous a rapporté de chez ses parents et Sophie enchaîne « technique ». Elle évoque les 72 heures passées avec son collaborateur et ami Aldwin à essayer de « cracker le code de l’industrie pour le montage d’une poche ». Seagale lui apporte une formidable liberté. « En haute couture tu ne couds pas du biais avec du droit fil, ça ne se fait pas » m’explique-t-elle. Non mais c’est vrai ?! C’est ce que je me dis tous les matins.

Sophie semble avoir trouvé sa voie : apporter à l’industrie la qualité couture.

Sophie Colombo

Elle est animée par l’envie d’aller toujours plus loin. La complexité l’attire. Ultra exigeante dans son travail, elle est très naturelle dans ses rapports humains. Elle rit volontiers, fait preuve d’autodérision et ne se prend pas au sérieux. Autour de la table où nous partageons un thé et quelques cigarettes, Aldwin fait du crochet, Jonathan prend le soleil, Sophie et moi discutons et Tristan, un des modèles habitué des belles pièces, avoue être « épaté par la qualité des maillots de bain ». J’ai l’impression de discuter avec des amis, après un bon gueuleton (ultra bon même, concocté par la mère de Bertrand). Et je comprends d’où vient l’énergie solaire qui émane de ce groupe.

Seagale est avant tout une formidable aventure humaine.


Sophie Colombo vit toujours à Paris et travaille comme Designer freelance. Très impliquée dans « l’aventure Seagale », elle fait beaucoup d’aller-retours sur Toulon. La marque vient de lancer « Seagale run » : une ligne de vêtements dédiée aux sportifs (amateurs ou professionnels) avec toujours cette volonté d’allier technicité, confort et élégance.


En savoir plus
Seagale
Making off en vidéo du shooting de la collection run, par Aldwin Teva William

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *